Transport & tourism (TRAN),  Transports & Tourisme (TRAN)

[VIDEO] Je crois à l’Airbus du ferroviaire !

Parlement européen, Strasbourg, le jeudi 9 juin :  j’intervenais en session plénière du Parlement européen, lors du debat relatif à la résolution sur la compétitivité du secteur européen de l’équipement ferroviaire :

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=zS9HTlTEG3Q]

Retrouvez le verbatim de mon intervention ci-dessous :

Monsieur le Commissaire,

Mes chers collègues,

Avec 46% du marché et une innovation à la pointe, l’Europe est le leader mondial du secteur de l’équipement ferroviaire… mais pour combien de temps (encore) ?

Or le secteur de l’équipement ferroviaire européen ne représente pas moins de 3 millions d’emplois directs et indirects.

Les défis auxquels nous faisons face sont connus :

– stagnation du rail, voire recul face aux autres modes de transport, part modale du secteur qui diminuera inexorablement si le pilier politique du 4è paquet ferroviaire est voté en l’état par cette assemblée

– la faiblesse de la commande publique dont dépendent fortement la production d’équipements ferroviaires, qui peuvent par ailleurs avoir un cycle de vie très long

 – la difficulté d’accès au financement et à la recherche pour les PME, qui dans ce secteur comme dans tant d’autres, jouent un rôle essentiel

 – la montée en puissance de pays tiers comme la Chine, qui vient de donner naissance à la plus grande entreprise du monde dans ce secteur.

Dans ce contexte, j’invite vivement la Commission ainsi et surtout les États membres à :

– fournir tous les efforts nécessaires pour redynamiser ce secteur grâce à l’investissement, par exemple, mais pas exclusivement, au moyen du Plan Juncker dont nous avons parlé hier

– à créer un contexte règlementaire favorable à ces investissements (notamment par la défragmentation du marché intérieur, la mise en œuvre concrète de l’accord trouvé lors de la COP21 et la révision des règles régissant la passation des marchés publics)

– à stimuler la participation des PME aux programmes de recherche européens et en particulier à Shift2Rail (par exemple à travers le démarchage et la simplification des procédures)

– à assurer le respect absolu du principe de réciprocité lors de la conclusion et l’application d’accords avec des pays tiers. Combien de temps encore jouerons-nous les candides en laissant la porte de la maison Europe grande ouverte alors que nos voisins claquent souvent la leur au nez de nos entreprises exportatrices. Ne laissons pas nos entreprises subir des discriminations à l’export !

Conjointement, les entreprises concernées doivent prendre toute leur part dans cette lutte mondiale. Je crois à l’Airbus du ferroviaire. À l’image du secteur aérien, seule la restructuration des grands constructeurs européens pourra permettre à terme l’émergence d’acteurs étant dotés de la masse critique suffisante pour faire face aux autres géants mondiaux. Ceci dit, une telle évolution ne pourra se faire sans une réorientation par la Commission de sa politique de la concurrence.

En parallèle, une consolidation de la filière amont du secteur ferroviaire doit avoir lieu pour permettre aux PME qui la composent de gagner en visibilité, de mieux résister à la volatilité des prix, de bénéficier davantage de transferts technologiques et de mieux accéder aux programmes de recherche et autres aides européennes

Par conséquent, une restructuration tant horizontale que verticale du secteur est nécessaire.

Mesdames et Messieurs,

Il n’est peut-être pas trop tard pour l’avenir de l’équipement ferroviaire européen. L’urgence de la situation nous impose cependant d’agir vite en adoptant ces mesures.

Ne gâchons pas les atouts contextuels/conjecturels dont dispose le secteur européen de l’équipement ferroviaire: sa performance environnementale est excellente, il peut s’appuyer sur un grand marché et il contribue au transport de masse, face à des besoins de mobilité croissants.

Pour aller plus loin :

– Article paru dans Ville, Rail et Transports : Le Parlement européen bataille pour l’industrie ferroviaire

– Communiqué de presse en cliquant ici

– Vidéo de mon intervention en commission industrie du Parlement européen, le 23 février dernier : Constituer un Airbus du ferroviaire en Europe !

– Retour sur mes deux dernirèes visites du site d’Alstom à Valenciennes dont une en compagnie de Violeta Bulc, la commissaire européen aux transports en cliquant ici et ici

 

X