Biographie

Né à Valenciennes en 1946, chirurgien-urologue, Dominique RIQUET est marié et père de deux enfants. Il s’engage en politique à partir de 1989, en devenant adjoint au maire de Valenciennes, Jean-Louis BORLOO, avant de devenir maire de la ville de 2002 à 2012.

Élu député européen de la circonscription Nord-Ouest (Hauts-de-France et la Normandie) en 2009, réelu en 2014, il siège au sein du groupe Alliance des Démocrates et des Libéraux en Europe.

Dominique Riquet est vice-président de la commission des transports et du tourisme, et membre suppléant de la commission de l’industrie, de la recherche et de l’énergie au Parlement européen. En 2017, il a été élu par ses collègues français Président de la délégation française pour le groupe ADLE au Parlement européen.

Durant son premier mandat, en 2009, Dominique Riquet a été vice-président de la commission des transports et du tourisme, et membre titulaire de la commission des budgets. À ce titre, il s’est particulièrement engagé sur le financement des grands projets d’infrastructure, ce qui lui a valu de devenir rapporteur sur le “mécanisme pour l’interconnexion en Europe” (fonds doté de 30 milliards d’euros sur sept ans et visant à financer les grands réseaux européens de transport, énergie et télécommunications). C’est dans le cadre de son rapport qu’il a obtenu que le projet du Canal Seine Nord Europe soit financé à hauteur de 40 % par les fonds européens. Très actif, Dominique Riquet a occupé la 42è position sur un ensemble de 766 députés en termes de rapports attribués, ainsi que la 3è position sur les 74 élus que compte la France.

Spécialiste du plan Juncker, Dominique Riquet fonde et préside l’intergroupe parlementaire dédié aux investissements de long terme, qui compte une centaine de députés et constitue un outil efficace pour développer une vue d’ensemble sur cette thématique large, en soutien des activités des commissions parlementaires du Parlement européen (notamment la commission des affaires économiques et financières, la commission des budgets, la commission du développement régional, la commission des affaires sociales etc).

Sur le plan local, Dominique Riquet fut maire-adjoint de la Ville de Valenciennes de 1982 à 2002 et à nouveau de 2012 à 2014. Succédant à Jean-Louis Borloo, Il est entretemps Maire de la ville de Valenciennes, un mandat auquel il a choisi de mettre fin pour se consacrer exclusivement à ses activités au Parlement européen. Il fut en outre conseiller régional (Nord-Pas-de-Calais) de 1992 à 2009 et vice-président de la Communauté d’agglomération Valenciennes Métropole de 2008 à 2014.

Suite aux élections présidentielles de 2012, il participe à la fondation de l’Union des Démocrates et Indépendants (UDI), aux côtés de Jean-Louis Borloo.

Dominique Riquet est diplômé en chirurgie générale en 1975, puis en chirurgie urologue en 1977. Il termine sa carrière en 2008 comme chef de service au Centre Hospitalier de Valenciennes.

 

Bilan de l’activité de Dominique Riquet au Parlement européen

8ème législature (2014 – 2019) :

 

25 rapports attribués (dont 5 comme rapporteur et 20 comme rapporteur fictif)

18 rapports pour avis attribués (dont 7 comme rapporteur et 11 comme rapporteur fictif)

79 rapports amendés

114 interventions en plénière

Plus de 68 groupes de visiteurs de la circonscription reçus (soit environ 3 000 personnes accueillies).

 

7ème législature (2009-2014) :

12 rapports attribués (dont 7 comme rapporteur et 5 comme rapporteur fictif)

11 rapports pour avis attribués (dont 4 comme rapporteur et 7 comme rapporteur fictif)

121 rapports et opinions amendés

43 interventions en plénière

24 questions parlementaires (dont 10 posées et 14 signées)

46 groupes de visiteurs de la circonscription reçus (soit environ 1850 visiteurs accueillis)

 

X