Transport & tourism (TRAN),  Transports & Tourisme (TRAN)

Ferroviaire : le Parlement européen engagé pour la mobilité des personnes handicapées

tgv

Si la libre circulation des individus est un droit fondamental conféré à chaque citoyen européen, dans certains cas de figure, les personnes handicapées ne peuvent pas en jouir pleinement et entièrement. En effet, si de nombreux efforts ont été effectués pour faciliter les accès aux infrastructures de transport, aucune tarification à l’échelle de l’Union n’a été instaurée pour favoriser la mobilité des handicapés dans le transport ferroviaire.
C’est la raison pour laquelle j’ai cosigné la déclaration écrite relative à la mise en place d’un titre de transport ferroviaire pour les personnes handicapées dans l’Union européenne. Cette déclaration demande à la Commission européenne de prendre des mesures concrètes pour les aider dans leurs déplacements sur le territoire européen. Vous trouverez ci-dessous la déclaration écrite.

Déclaration écrite, au titre de l’article 136 du règlement du Parlement européen, sur un titre de transport ferroviaire pour les personnes handicapées dans l’Union européenne
1. On estime à 80 millions le nombre de citoyens de l’Union européenne souffrant d’un handicap.
2. Aujourd’hui, les personnes handicapées peuvent obtenir une carte de stationnement pour personnes handicapées valable dans les 28 États membres de l’Union.
3. En revanche, aucun système européen de ce genre n’existe pour le transport ferroviaire.
4. Si certains États membres (par exemple, le Royaume-Uni) ont mis en place des titres préférentiels pour encourager les personnes handicapées à prendre le train, bon nombre d’autres États membres n’ont pas pris les mêmes dispositions. Cela empêche beaucoup de personnes handicapées de voyager en train dans l’Union.
5. La liberté de circulation étant l’un des principes fondamentaux de l’Union européenne, nous devons agir davantage pour permettre aux personnes handicapées de voyager à travers l’Europe. Les voyages en train doivent faire partie intégrante de la solution et permettront aussi de remplir les objectifs de la stratégie européenne 2010-2020 en faveur des personnes handicapées.
6. La Commission est, de ce fait, invitée:
– à encourager les États membres à promouvoir le transport par chemin de fer en créant des titres préférentiels ou en prenant d’autres initiatives de ce type;
– à envisager l’établissement d’un titre de transport ferroviaire pour les personnes handicapées dans l’Union européenne.

7. La présente déclaration, accompagnée du nom des signataires, est transmise au Conseil et à la Commission.

X